La lutte contre les discriminations doit elle passer par le CV anonyme?

Alors que le département vient d’adopter un plan ambitieux de lutte contre les discrimnations dans lequel il s’impose la mise en oeuvre du CV anonyme, j’ai participé ce jour à une émission sur la question sur Bfm business que vous pourrez retrouver ici

voici le détail du plateau…
Thématique : Recrutement en Ile-de-France, la question du CV anonyme est relancée
Luc Behaghel, Chercheur à JPAL – laboratoire d’action contre la pauvreté et professeur associé à l’Ecole d’économie de Paris
Marianne Duranton, conseillère générale de l’Essonne (UMP)
Karim Bellazaar, responsable de projet sur iemploi.tv
Jean-François Amadieu, Sociologue spécialiste des discriminations à l’embauche (par téléphone)
Maud Olivier, vice-présidente du conseil général Essonne (PS) (par téléphone)

Mon avis sur la question : ayant beaucoup travaillé sur la lutte contre les discrimations, notamment durant la campagne présidentielle de 2007 avec le Cercle de la Diversité Républicaine, je me suis rendue compte que nous vivons dans une société où les piliers "liberté , égalité, fraternité", n’ont pas toujours le même sens selon où on se trouve.

Je suis sincèrement convaincue que notre Nation française gagne à être diverse et multiple mais qu’elle ne sait pas suffisamment intégrer et accepter toutes les cultures ouvrant ainsi une impasse pour ceux qui n’ont pas la "bonne" couleur, le "bon" nom, le "bon" sexe ou qui ne viennent pas du "bon" quartier.

C’est regrettable et nous devons nous mobiliser pour que ce genre de situation ne perdurent pas: testing, CV anonyme voire discrimnation positive sont des outils pour y parvenir. Ils ne sont ni exclusifs ni généralisables partout. C’est le sens de l’enquête menée à ce sujet par Pôle emploi et qui a conduit Yazid Sabeg, commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances, pourtant ardent défenseur du CV anonyme, à renoncer à la généralisation de cet outil.

Il faut croire à la vertu de l’expérimentation et de l’exemplarité et en cela je pense que l’action menée par le Conseil Général de l’Essonne, et plus particulièrement par Maud Olivier qui est une véritable militante du sujet, est exemplaire … Encadrez mes propos je ne les répèterai pas souvent mais quand les choses sont bien faites … Il faut avoir l’honnêteté de le reconnaître …

About these ads

Publié le décembre 2, 2011, dans CG 91. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés.

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: